Avant-propos
Philippe Fardel, directeur

Avant-propos

L’année 2021 a été rythmée par le Covid-19, mais pas que. Alors oui, si l’on regarde dans le rétroviseur, la crise sanitaire s’est une nouvelle fois invitée dans notre quotidien, mais le virus ne saurait éclipser les succès et les bonnes nouvelles.

Dans les assurances sociales, tout un chacun connaît les notions de premier, deuxième et troisième pilier. Dans l’organisation informatique, ces notions peuvent également être transposées : le premier pilier concerne les logiciels de gestion, le deuxième pilier l’hébergement des infrastructures et le troisième pilier la sécurité et cybersécurité IT.

L'association GILAI et ses membres

Les Offices cantonaux de l’assurance-invalidité (Offices AI) sont les organes d’application de l’assurance-invalidité fédérale, au sens de l’art. 53 de la loi fédérale sur l’assurance-invalidité (LAI). Visant une gestion informatique efficace et efficiente, les Offices AI latins ont décidé de mettre en œuvre une philosophie informatique commune dès 1996. Avec GILAI, les Offices AI latins ont fondé, en 1999, une association dotée d’une structure juridique claire. À partir de 2012, une partie importante des Offices AI suisses alémaniques ont également adhéré à l’association GILAI.